Château des Estanilles

Louison, l'inspiré

Peut-on devenir l'interprète d'un vignoble sans en être natif ? Exploiter un terroir aussi aride, complexe et sauvage que celui de Faugères, sans avoir la foi enracinée dans sa généalogie ? En voilà la preuve ! Il y a 24 ans, Michel Louison, tourangeau venu de Savoie (il tirait des lignes comme dessinateur industriel dans un bureau d'études de Genève) épousait la fille du régisseur des "Terres blanches " à Lespignan, et entrait en viticulture comme on entre en religion, touché par la vocation. Pas folichonnes, les quelques vignes que lui propose de reprendre la Safer pour faire ses classes. Il a voulu du Faugères comme un orpailleur pressent le bon filon ; on lui colle " Estagnol " et "Fontanilles", 10 hectares d'un côté, 12 de l'autre, avec quelques bâtiments agricoles. D'où la création du nom " Esta ... nilles ". Michel Louison va en faire son château. Et quel château ! Malgré les banquiers goguenards, qui ne croyaient guère en ce soixante-huitard aux allures de poète inspiré. Autodidacte, cultivateur et chercheur acharné, il remonte ses vignes, palisse (à trois fils), plante syrah, mourvèdre, toussatine et marsanne, remet en cause les idées toutes faites et se crée une réputation impossible chez ses voisins. Nul n'est prophète en son pays ? Et lui donc, qui n'en est pas !En 1991, le Clos du Fou est a vendre. Louison se précipite. Une parcelle de fada, verticale, qu'il escalade à coup de chenillard. Impossible de planter en courbe de niveau ? C'est mal le connaître. Le plus difficile sera le meilleur.. pour le vin. Aux 26 hectares d'Estanilles, sa fille Sophie vient ajouter ses 10 hectares personnels et devient cogérante de l'EARL. Son fiancé, le jeune sommelier nîmois Olivier Bompas, qui a dirigé durant 10 ans l'Espace Hérault à Paris, arrive en renfort dans la " villa romaine " en construction, qui intègre un nmagnifique caveau climatisé.

Et Louison, qui a tout réussi, voudrait partir ailleurs, recommencer, à Limoux. Repartir à zéro ? Vous n'y pensez pas ! Lui, il y pense, le bougre !

Fiche technique

* Appellation A.O.C. Faugères (rouge et rosé).

*A.O.C. Coteaux du Languedoc (blanc).

*Date de création: 1976.

*Propriétaire exploitant : EARL Michel Louison.

* Co-gérante, depuis le le janvier 1999, Sophie Louison.

*Oenologue : ICV (Sabine julien, Guy Bascou).

* Surface: 36 ha, en deux lots - 26 ha Estanilles, 10 ha Sophie Louison.

*Géologie : schistes du Primaire.

*Cépages : mourvèdre, syrah, grenache, carignan, cinsault, roussanne, marsanne.

* Plantation : 2 mx 0,80 M, Soit 6 000 pieds/ha, vignes palissées (3 fils).

*Conduite : cordon de royat simple sur palissage.

* Production du domaine : 1 100 hl (1999).

* Rendement : 38 à 40 hl/ha.

* Chef de culture Michel Louison.

*Age moyen des vignes: 20 ans.

*Culture par traitements " raisonnés ", engrais orgmiique, pas de désherbant. Roquette d'hiver conservée, labours de printemps

Vendange et vinification

* Vendange entièrement manuelle. Vendange en vert. Egrappage et éraflage.Macération longue pour les rouges, plus de 15 jours. Pigeage. Décuvage par gravité. Levurage.

* Pressoir pneumatique. Vinification réalisée dans des cuves inox réfrigérées.

* Contrôle électronique centralisé de la fermentation et des températures.

*Elevage barriques (chêne des Vosges).

* Chaîne d'embouteillage au château.

* Filtration légère seulement à la mise en bouteilles.

Production

* Tout en bouteilles : 120 000 cols environ. 75 % rouge, 20 % rosé, 5 % blanc.

* Cuvée tradition 98/99, Château des Estanilles. A.O.C. Faugères. Elevage en cuves inox. Rouge (mourvèdre 25 %, grenache 25 %, cinsault 15 %, carignan 10 %, syrah 25 %). Rosé (mourvèdre 50 %, grenache 25 %, cinsault 25 %). Prix caveau 32,50F

* Cuvée prestige rouge 1998. Château des Estanilles. A.O.C. Faugères. Vinification traditionnelle, élevage barrique de 13 mois pour la syrah. Prix caveau: 45F

* Château des Estanilles blanc 1999. A.O.C. Coteaux du Languedoc. Vinification et élevage barriques pour 10 % de la cuvée (marsanne 70 %, roussanne 30 %). Prix caveau: 45 F, disponible en juin 2000. * Sur réservation seulement: cuvée Syrah 1998. Vinification et élevage 13 mois en barriques. Prix caveau : 100 F Cuvée rosé Mourvèdre 1997 (vinification et élevage sur lies en barriques durant un an). Prix caveau: 75 F

Commercialisation

Refus de vente en grande surface. Circuit cavistes, restauration et au château, avec visites sur rendez-vous. 40 % du chiffre d'affaires à l'export (Europe, Japon, USA et Canada).

 

* Michel Louison, vigneron-récoltant.

Château des Estanilles. 34 480 Lenthéric-Cabrerolles. Tél: 04.67.90.29.25.